« (...) [ces] personnages de la scène médiatico-politique qui (...) miment la figure et le rôle de l'intellectuel (...) ils ne peuvent donner le change qu'au prix d'une présence constante dans le champ journalistique (...) et y importent des pratiques qui, en d’autres univers, auraient pour nom corruption, concussion, malversation, trafic d’influence, concurrence déloyale, collusion, entente illicite ou abus de confiance et dont le plus typique est ce qu’on appelle en français le "renvoi d’ascenseur" ». Pierre Bourdieu, « Et pourtant », Liber n°25, décembre 1995.

lundi 9 janvier 2012

Les art(iste)s ménagers de France Inter (1): Fabrice Drouelle.

Définition des "ménages" proposée par le site d'Acrimed (cf : http://www.acrimed.org/mot55.html):
"Dans le jargon de la profession, les « ménages » désignent notamment les prestations des journalistes qui mettent leur notoriété au service une entreprise privée ou une institution publique pour animer service de l’animation de débats en tous genres. Ces activités, surtout quand elles sont rémunérées, sont, en principe interdites, pas les codes de déontologies, mais les transgressions sont tolérées, surtout par ceux qui bénéficient ou espèrent bénéficier de « ménages ». "


Fabrice Drouelle co-anime le 7/9 du week end sur France Inter.

Pour Fabrice Drouelle, c'est sûr, il y a une vie en dehors de France Inter.
Ainsi, quand on va sur un site nommé "Aire de jeu" on peut voir ceci (cf : http://sites.google.com/site/airedejeu/l-equipe/fabrice-drouelle)
Nb: il faut cliquer sur les captures d'images pour en faciliter la lecture :
















Quand on va sur le site "Paroles d'experts" on peut voir ceci (cf : http://www.parolesdexperts.com/index-3.html):








et encore ceci :









Et quand on va sur le "Blog du mouvement chrétien des cadres et dirigeants du Loiret (cf : http://mccloiret.blogspot.com/2006/06/congres-national-mcc-2006-compte-rendu.html) on peut voir ceci :























Quand on consulte le programme du "Forum International Travail Santé (cf : http://www.eu2008.fr/webdav/site/PFUE/shared/import/1103_forum_international_travail_sante/FITS_Programme_FR.pdf)
on peut voir ceci :

























On peut alors se demander pourquoi Fabrice Drouelle évacue prestement des auditeurs de l'antenne du Téléphone sonne de France Inter lorsqu'ils osent commencer à lui poser des questions sur ses ménages :

1/ Le mercredi 26 août 2009 Le téléphone sonne de France Inter a pour thème "Le bonheur est-il toujours une idée neuve ?"
Les invités sont Michel Onfray, Jean Viard et Franck Dedieu

Fabrice Drouelle : "Dans quelques secondes une première question."

Jingle : Le téléphone sonne. 01 45 24 7000

Fabrice Drouelle : "Jean-Marie donc au téléphone. Bonsoir."

Jean-Marie : "Bonsoir."

Fabrice Drouelle : "Allez-y, posez votre question."

Jean-Marie: "Ma question est double.La première à Michel Onfray.J’aimerai savoir quel type de bonheur a-t-il ressenti quand le journal Le Plan B lui a décerné la Laisse d’or ? Et puis ma deuxième question est pour vous Fabrice Drouelle.Quel bonheur avez-vous ressenti en animant il y a quelques temps le congrès du Mouvement Chrétien des Cadres et Dirigeants ?
[la voix de Jean-Marie est recouverte par celle de Fabrice Drouelle] Et est-ce que les congrès ça paye bien ?"

Fabrice Drouelle : "Oui, alors on va, donc on se retrouve un peu comme de temps en temps avec des auditeurs qui peuvent poser des questions et qui profitent de la liberté que nous leur proposons à l’antenne pour nous dire n’importe quoi. Donc monsieur on va cesser cette conversation dès maintenant et prendre un deuxième auditeur, Patricia je crois, bonsoir."

2/ Le jeudi 19 août 2010 Le téléphone sonne de France Inter a pour thème "Souriez, vous êtes surveillés!

Fabrice Drouelle : «Clément nous appelle de Paris, bonsoir Clément. »

Clément : « Bonsoir »

Fabrice Drouelle : « Allez-y »

Clément : « Ecoutez, en matière d'éthique il est regrettable de voir que Fabrice Drouelle anime des congrès de patrons et de cadres supérieurs »

Fabrice Drouelle [interrompant Clément] : « Ah, y a toujours, il y a toujours, on va donc dire à cet auditeur que la conversation s'arrête immédiatement, ça si vous voulez c'est la, la liberté de l'antenne qu'on propose à certains auditeurs, et bien certains, oh ils sont rares, ils sont vraiment rares, en font un usage très peu recommandable, donc on va passer à des choses sérieuses. [...] »

Il est assez délicieux d'entendre Fabrice Drouelle invoquer « la liberté de l'antenne » pour priver d'antenne Clément...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire