« (...) [ces] personnages de la scène médiatico-politique qui (...) miment la figure et le rôle de l'intellectuel (...) ils ne peuvent donner le change qu'au prix d'une présence constante dans le champ journalistique (...) et y importent des pratiques qui, en d’autres univers, auraient pour nom corruption, concussion, malversation, trafic d’influence, concurrence déloyale, collusion, entente illicite ou abus de confiance et dont le plus typique est ce qu’on appelle en français le "renvoi d’ascenseur" ». Pierre Bourdieu, « Et pourtant », Liber n°25, décembre 1995.

mercredi 25 avril 2012

Une connivence post mortem de Jérôme Garcin.

Dans Le Nouvel Observateur du 19 avril 2012 Jérôme Garcin rend compte d'un livre de Michel Cournot, un chroniqueur du Nouvel Observateur mort en 2007:
"(...) les étincelants articles donnés par Michel Cournot à "l'Obs" (...) De beaux yeux dans un beau visage (...) cet adolescent de 80 ans (...) il eût le goût très sûr (...) Impatient et fervent (...) "

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire